Le capitaine

Yann BELLEC, le Capitaine du bateau, en est aussi le propriétaire depuis 1988.

Jusqu’en 2012, il partageait cette responsabilité avec son frère et sa belle-sœur, mais il est maintenant seul maître à bord.

Le Capitaine Yann sur le Campillo devant la citadelle de Port-Louis
Le Capitaine Yann sur le « Campillo » devant la citadelle de Port-Louis

Il a donc pris une « assistante de direction », c’est-à-dire que je barre le bateau quand nous sommes en navigation, mais pas au port où les manœuvres sont trop délicates !

 Et il chérit son équipage d’amis pirates dont les membres essentiels appartiennent à la SNSM Pays de Lorient, mais pas seulement.

Notre Capitaine est un voltigeur, un mécanicien, un charpentier de marine, un régleur, un sculpteur sur bois, un forgeron, un marin, un électricien… Vous avez compris : il fait tout lui-même sur ce bateau, faute de moyens financiers. Depuis 1988, aucune entreprise n’est intervenue sur le bateau. Et comme nous le bateau n’appartient pas à une association, il ne bénéficie pas des aides et subventions.

Peinture de poulies sur le pont
Peinture de poulies sur le pont
Non non, on ne perce pas de trou dans la coque du navire en bois !
Non non, on ne perce pas de trou dans la coque du navire en bois !
Pas besoin d'étau ! Je monte dessus et ça tient !
Pas besoin d’étau ! Je monte dessus et ça tient !

Ses compétences sont maintenant reconnues : on lui demande des conseils (pour ne pas dire une formation) pour calfater une plate, modifier un moteur… Avec son frère, il a même refait toute la coque, le pont, le rouf, les sculptures et les emménagements intérieurs du coquiller basé à Auray : l’ »Indomptable ».

Le roof de l'Indomptable, lors de sa mise à l'eau en rivière d'Auray.
Le roof de l’Indomptable, lors de sa mise à l’eau en rivière d’Auray.
Le capot de descente, sculpté par Yann
Le capot de descente, sculpté par Yann

La barre franche de l'Indomptable, sculptée d'un "bonnet turc" par Yann, notre Capitaine-SculpteurLa barre franche, sculptée d’un « bonnet turc » par Yann, notre Capitaine-Sculpteur

Notre Capitaine aime son bateau outre-mesure ! Il lui consacre tout son temps et troque parfois un coup de main contre un pare-battage ou un cordage…

Des amoureux de la voile traditionnelle ont permis, par le passé, de constituer un stock de pièces, de pompes, de vannes, etc, pour faire les réparations nécessaires.

Mais pour le bois… nous avons dû acquérir un tout petit bout de forêt en Bretagne où poussent de grands chênes, des châtaigniers et des hêtres, mais aussi des houx (par dizaine hélas), des orties et des ronces ! Vous imaginez le travail…

Les beaux arbres que le Capitaine va abattre... mais nous avons déjà mis en culture de petits chênes et de petits châtaigniers pour les remplacer !
Les beaux arbres que le Capitaine va abattre… mais nous avons déjà mis en culture de petits chênes et de petits châtaigniers pour les remplacer !

Cela va permettre de choisir quelques arbres appropriés pour les réparations… mais ceci vous sera raconté au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

En effet, le Capitaine, après une deuxième grosse rénovation jusqu’en 2012, après des navigations paisibles et agréables, a constaté lors de navigations par gros temps que le bateau nécessite des réparations complémentaires.

Hélas, cela va demander beaucoup de bois et de travail. Nous avions tout préparé pour le faire en 2014 mais des problèmes ajournent les travaux pour le moment. Avant tout, il faut trouver un nouvel atelier pour ré-installer les machines à bois et la grande scie à grumes. Nous gardons espoir que cela se fera cette année et que le travail sera quand même possible.

En attendant, le Capitaine a remis son camion en état pour transporter le matériel et le bois.

Le camion Citroën U23 restauré par Yann - une star bleue !
Le camion Citroën U23 restauré par Yann – une star bleue !

Il a fabriqué un treuil pour tirer les arbres.

  Il a abattu chez un ami des douglas qui menaçaient de tomber sur la maison.

Les douglas... avant...
Les douglas… avant…
Les douglas... après !
Les douglas… après !
Publicités